HISTOIRE LA LANGUE HINDI

La langue Hindi, avec son rythme tonique, un script à l’écrit aussi différent des autres langues, a ses propres caractéristiques bien qu’elle soit d’origine indo-européenne.

Langue Hindi, appartenant au groupe indo-aryen au sein de la branche indo-iranienne de la famille des langues indo-européennes. Elle est la langue officielle que préfèrent les Indiens, bien qu'une majeure partie du commerce national se fasse également en anglais et dans les autres langues reconnues dans la constitution indienne.

En Inde, le Hindi, est parlé comme langue maternelle par près de 425 millions de personnes et comme langue seconde par quelque 120 millions d'autres. On trouve également d'importantes communautés de langue Hindi en Afrique du Sud, à Maurice, au Bangladesh, au Yémen et en Ouganda.

Histoire et variétés culturelles

Le Hindi littéraire, écrit dans l'écriture Devanagari, a été fortement influencé par le sanskrit. Sa forme standard est basée sur le dialecte Khari Boli, qui se trouve au nord et à l'est de Delhi. Braj Bhasha, qui fut un important support littéraire du XVe au XIXe siècle, est souvent traité comme un dialecte du hindi, tout comme Awadhi, Bagheli, Bhojpuri, Bundeli, Chhattisgarhi, Garhwali, Haryanawi, Kanauji, Kumayuni, Magahi, et Marwari.

Cependant, ces dialectes de le hindi sont plus précisément décrits comme des langues régionales de la "zone hindi", une région qui se rapproche de la région du nord de l'Inde, au sud de l'État du Madhya Pradesh.

Dans cette zone, le degré auquel les langues régionales ressemblent à le hindi standard varie considérablement. Le maïthili - la langue régionale la plus Orientale de la partie hindoue ressemble davantage au bengali qu'à le hindi standard.

Importance du dialecte dans la formalisation de langue Hindi

Il y a cinq catégories de mots dans la langue hindi qui ont été emprunté aux dialectes. Et, qui sont, Tatsam, Ardhatatsam, Tadbhav, Deshaj, et Videshi.

Tatsam énumère les mots qui sont venus directement du sanskrit sans changement, tandis qu'Ardatatsam indique les mots qui sont venus du sanskrit, mais qui ont été modifiés par la suite.

 Les mots tabhav sont des mots qui proviennent du sanskrit, mais dont l'orthographe est différente.

Deshaj sont des mots qui étaient des expressions familières et qui forment désormais un langage commun, et Videshi sont des mots qui sont empruntés linguistiquement à des endroits autres que la famille des langues indo-aryennes.

L’Hindi moderne

D’autre part, et sous l’influence de l’empire Britannique, dans sa forme moderne, l'hindi standard a emprunté la majeure partie de son vocabulaire formel à la langue sanskrite. Le sanskrit lui-même est utilisé avec respect dans les religions hindoue et bouddhiste comme langue liturgique principale. Cependant, depuis les années 1950, cette forme d'hindi standard n'est généralement utilisée que pour les documents officiels et la radiodiffusion, de nombreuses personnes dans leur vie quotidienne utilisant encore une langue plus hybride d'hindi, persan, arabe, ourdou et anglais.

L'ourdou et l'hindi sont parfaitement similaires, car ils ont la même langue racine et ne sont pas pratiqués comme langues séparées depuis très longtemps par rapport à l'histoire de l'Hindoustani. Lorsque les versions correctes et formelles de ces langues sont pratiquées, il est alors très difficile de faire la différence entre elles.

Cependant, dans un cadre plus informel, l'hindi a beaucoup plus d'influences sanskrites, tandis que l'ourdou a beaucoup plus de Persan et d'arabe. Depuis la partition de 1947, l'hindi est maintenant associé au peuple hindou, tandis que l'ourdou est associé aux musulmans, mais avant cela, ces langues étaient utilisées presque de façon interchangeable.

En marge de ce qui précède, l'hindi est couramment parlé dans de nombreux endroits dans le monde. Il existe de plus en plus de communautés d'hindi dans des pays comme le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Arabie saoudite, la Malaisie, Singapour, les Émirats arabes unis, l'Australie, le Myanmar, le Canada, le Pakistan, l'Afghanistan, l'Afrique du Sud, l'Ouganda et la NouvelleZélande. Bref, c'est une langue qui a beaucoup voyagé.