HISTOIRE DE LA LANGUE TAMOUL

  Selon la définition de Wikipédia, Les Tamouls sont un peuple vivant majoritairement dans l'État du Tamil Nadu (signifiant littéralement « pays des tamouls ») en Inde et au Sri Lanka. Leur langue est le tamoul, dont l'histoire remonte à deux millénaires. On trouve des communautés d'origine tamoule dans plusieurs parties du globe. Elle est parlée par un nombre important de personnes en Malaisie, à Maurice, à Fidji et en Afrique du Sud.

Selon Appasamy Murugaiyan « Le Tamoul, c’est une langue classique et langue de diaspora. »

En 2004, le tamoul a été déclaré langue classique de l'Inde, ce qui signifie qu'il correspond à trois critères : ses origines sont anciennes ; il a une Tradition indépendante et possède une littérature ancestrale très riche et variée. Au début du XXIe siècle, plus de 66 millions de personnes parlaient tamoul. Et, en France, on compte quelque 100 000 Tamouls.

Le Tamoul est une langue couramment parlée dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka (anciennement Ceylan), D'origine dravidienne, la langue tamoule n'a ni similitudes ni origines communes avec le français, contrairement à l'hindi, la langue du nord de l'Inde, qui est indo-européenne.

Le Tamoul parlé

Le tamoul parlé a beaucoup changé au fil du temps, y compris la structure phonologique des mots. Cela a créé la diglossie - un système dans lequel il existe des différences distinctes entre les formes familières d'une langue et celles qui sont utilisées dans des contextes formels et écrits.

La principale variation entre les régions se situe entre la forme parlée en Inde et celle parlée à Jaffna (Sri Lanka), capitale d'une ancienne ville-état tamoul. Au sein du Tamil Nadu, il existe des différences phonologiques entre le Nord, l'Ouest et le Sud. Les variétés régionales de la langue se recoupent avec des variétés qui sont basées sur la classe sociale ou la caste.

Comme les trois autres langues dravidiennes, le tamoul se caractérise par une série de consonnes rétroflexibles (/ḍ/, /ṇ/, et /ṭ/) qui consistent à ramener la langue vers le palais par enroulement de la pointe de la bouche. Structurellement, le tamoul est un langage verbe-final qui favorise une flexibilité quant à l'ordre du sujet et de l'objet dans une phrase. Les adjectifs et les clauses relatives, les adverbes et les infinitifs précèdent normalement le terme qu'ils modifient, tandis que les inflexions comme celles du temps, du nombre, de la personne et du caractère en toutes lettres sont indiquées par un suffixe.

Caractéristique de la langue

Selon Wikipédia, for school :

                 Le Tamoul est composé de 12 voyelles, 18 consonnes et un caractère spécial.

                 Les voyelles et les consonnes se combinent pour former 216 caractères composés,       donnant un total de 247 caractères.

                Caractérisé par la présence de consonnes rétroflexes et multiples rhotics

                Pas de distinction entre les consonnes phonologiquement vocales et non-vocales.

                La voix est attribuée en fonction de la position de la consonne dans un mot.

                Les voyelles sont classées en court (Kouriles) et à long (neṭil) (avec cinq de chaque type) et deux diphtongues, / AI / et / Au /, et trois "raccourci" (kuṟṟiyl) voyelles.

                Les voyelles longues sont environ deux fois plus longtemps que les voyelles courtes. Les diphtongues sont généralement marquées environ 1,5 fois plus longue que les voyelles courtes, bien que la plupart des textes de grammaire placent avec les voyelles longues.