HISTOIRE DE LA LANGUE SUEDOISE

  Le suédois est une langue appartenant à la branche nordique ou scandinave du groupe germanique de la famille des langues indo-européennes. Selon les linguistes, on recense cinq ou six langues scandinaves : le danois, le norvégien (une ou deux langues) et le suédois d’une part, l’islandais et le féroïen d’autre part.

  Le Danois, le norvégien et le suédois sont Issus de la branche septentrionale du germanique commun, ces trois langues longtemps indifférenciées (le scandinave commun), l’histoire va les séparer : L’indépendance suédoise met un terme au début du XVIe siècle à l’union politique et linguistique scandinave dirigée par le Danemark.

 La langue suédoise a connu les mêmes modalités d’émergence que les langues danoise et norvégienne. Elles sont considérées comme des langues voisines par les scandinaves.  

  Le suédois est langue officielle en Suède ainsi que dans l’archipel d’Åland (état libre associé à la Finlande). Il est aussi une des deux langues nationales de Finlande (où la législation préfère cette expression à celle de langue officielle).

 Il n'existe aucun véritable établissement de normalisation pour la langue suédoise. De 1526 à 1917, les traductions suédoises de la Bible ont formé la norme, mais la traduction officielle de 1917 n'a pas rattrapé le fil des développements : En 1922 l'agence de nouvelles suédoise TT a été instituée pour remplacer ces traductions.

 En 1925, cette agence est devenue responsable des nouvelles à la radio, et a été reconnue comme norme moderne depuis lors.

 Aujourd'hui, l'académie suédoise assiste également à la normalisation du suédois.

 Le suédois est une langue germanique à la conjugaison et à la grammaire simples. Il utilise l’alphabet latin, avec les lettres porteuses de diacritiques å (a rond en chef), ä (a tréma ou umlaut) et ö, qui apparaissent dans les dictionnaires à la suite de la lettre z. Pour ce qui est des langues scandinaves,

Il existe deux dialectes en Suède : 

Dialectes du suédois

Suédois en Finlande

  Par ailleurs, en décembre 1999, le parlement suédois a adopté deux lois qui sont entrées en vigueur le premier avril 2000 : la loi sur le droit d’employer le same dans les rapports avec l’administration publique et la loi sur le droit d’employer les langues finnoises et meänkieli dans les rapports avec l’administration publique.