HISTOIRE DE LA LANGUE RUSSE

Le russe fait partie, avec l'ukrainien et le biélorusse, du groupe slave oriental de la famille des langues indo-européennes, ce qui le fait cousiner avec le grec et le thrace. On divise normalement ce groupe en trois sous-groupes, au sein desquels on remarque une ressemblance encore plus grande.

Le russe appartient aux langues slaves de l’est, tout comme le biélorusse et l’ukrainien. Le vieux russe est issu du vieux-slave Les linguistes placent l’apparition du vieux slave au Xe siècle et son usage jusqu’au XIVe siècle, époque où il débouche peu à peu sur un russe plus moderne.

L’alphabet cyrillique est à l’origine du russe. L’alphabet cyrillique comprend 32 lettres ; 20 consonnes, 10 voyelles et 2 signes (un signe mou et un signe dur). Cet alphabet a été créé au dixième siècle par les moines macédoniens Cyrille et Méthode.

Plusieurs lettres ressemblent à des lettres grecques mais d’autres lettres ont été créées afin de s’adapter spécifiquement à la phonétique russe.

Une réforme de l’orthographe a eu lieu en 1917, après la révolution bolchevique et certaines lettres ont été éliminées. Cet alphabet a changé depuis le XVIII siècle par Pierre le Grand et l'Académie des Sciences de Russie. Sous sa forme modifiée il est appelé alphabet russe. Le russe littéraire est né : au XVIIIe siècle.

  Le russe est donc, une créature hybride de vieux russe et de slavon. Il ne s’est pas formé à partir d’un dialecte particulier devenu universel au fil du temps (Comme fut le cas des autres langues slaves, mais aussi du castillan devenu l’espagnol ou du florentin devenu l’italien),

  Sixième langue dans le monde en nombre de locuteurs après l'anglais, le chinois, l'hindi, l'espagnol et l'arabe, le russe est la langue slave la plus parlée. C'est la langue officielle de la Fédération de Russie, l'une des langues officielles des Républiques de Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizstan, répandue aussi dans d'autres pays de l'ex-URSS :

La diffusion de la langue classique russe a connu son apogée avec l’URSS : le russe servit de langue internationale avec les différents États satellites ou alliés, mais aussi bien avec les républiques soviétiques à l’intérieur. Actuellement le russe est la langue maternelle de 142 millions de citoyens de la Fédération de Russie, le plus grand pays du monde.

Les pays russophones sont nombreux et se concentrent dans la moitié nord de l’Asie et l’extrémité orientale de l’Europe. Il s’agit, notamment, de l’Abkhazie, de la Biélorussie, du e Kazakhstan, du Kirghizistan, de la Transnistrie, de la Gagaouzie, de l’Ossétie du Sud, de la Fédération de Russie et de la CEI qui ont fait du russe leur langue officielle.

L’Académie des sciences de Russie régi toujours, le russe académique, Par ailleurs, il existe plusieurs dialectes russes, divisibles en trois grands groupes : le russe septentrional, avec une culture russe différente du o, du g et du t ; le russe central, bâtard des deux autres ; le russe méridional, plus mouillé, fricatif et moins accentué.