HISTOIRE DE LA LANGUE QUECHUA

C’est est une famille de quelque 45 langues étroitement liées parlées dans la région de la Cordillère des Andes sud-américaine par environ 10 millions de personnes (ethnologue). Principalement au Pérou et en Bolivie, mais également en Argentine, en Colombie et en Équateur.

Selon les recherches et la classification des langues données par Campbell en 1997, le Quechua est considéré comme un ensemble de dialecte ; le pacaros, le waylay, le quechua central, le quechua du nord etc… D’autre part et selon l’UNESCO, c’est une langue menacée à disparaitre dont la plus menacée serait le quechua de Pacaraos, le quechua de chachapoyas et le quechua de Cajamarca.

Pour revenir à l’histoire de la langue. Avec la conquête du Pérou par les Incas au XIVe siècle, le quechua est devenu la langue officielle du Pérou. L'Empire Inca a prospéré dans ce qui est aujourd'hui le Pérou de 1438 à 1533 AD. Bien que l'empire n'ait duré qu'environ 100 ans, les Incas ont répandu le quechua dans des régions qui sont aujourd'hui l'Équateur, la Bolivie et le Chili.

Lorsque les conquistadors espagnols arrivèrent au XVIe siècle après J.-C., le quechua s'était déjà répandu dans une grande partie du continent sud-américain. Les langues continuèrent à se répandre dans des régions qui ne faisaient pas partie de l'empire inca comme la Colombie, le Brésil et l'Argentine.

Caractéristique de la langue Quechua

Le quechua est une langue syntaxique agglutinante, dont les suffixes ont chacun un sens.

Le dispositif phonétique du quechua est relativement simple avec 3 voyelles et 14 consonnes. Le quechua a trois phonèmes voyelles, c'est-à-dire des sons qui distinguent le sens des mots. Par ailleurs, on trouve souvent des voyelles empruntées de l’Espagnole devenant ainsi un système à 5 voyelles.

Avec seulement 14 phonèmes, consonnes, le quechua a une consonance relativement simple, c'est-à-dire des sons qui font une différence dans la signification des mots.

Selon l’auteur Maximiliano Duran, la morphologie Quechua étudie neuf catégories de mots : verbe, substantif ou nom, article, adjectif, pronom, adverbe, préposition, conjonction, interjection. Alors que la syntaxe Quechua étudie l’emploi, la valeur et la fonction de ces mots.

Absence du genre masculin ou féminin idem pour les nombres. Par contre, c’est une langue qui apporte souvent davantage de précision pour certaines situations comme l’emploi de suffixe pour désigner l’espace.

Enfin, le quechua est une langue peu enseignée, même dans les pays à forte majorité comme le Pérou.