HISTOIRE DE LA LANGUE MIEN

La langue Mien parfois appelée langue yao, est un groupe de langues hmong-mien répandu en Chine (constituant l'une des minorités officiellement reconnues), en Thaïlande, au Laos, en Birmanie, au Viêtnam, ainsi qu'aux Etats-Unis et en Europe par une diaspora.

Autres appellations : Ban Yao, Highland Yao, Man, Mian, Mien, Mien, Mienh, Mjen, Myen, Pan Yao, Yao, Yao Mienh, Yiu Mien, Youmian

Les dialectes peuvent ne pas être intelligibles. Biao Mon est éventuellement un dialecte de Lu Mien. Les différences par rapport aux autres langues Mien se situent au niveau du timbre, de la tonalité des consonnes, de la qualité des voyelles et de la longueur des voyelles. Les linguistes chinois considèrent que le Lu Mien parlé à Changdong, dans le comté autonome de Jinxiu Yao, Guangxi, comme la norme. Peut-être plus similaire au Chinois mandarin, avec une similitude lexicale de 78 % avec Kim Mun, de 70 % avec Biao-Jiao Mien, et 61% avec Dzao Min (Source : Ethnologue).

La langue Mien est un composé de plusieurs scripts de diverses origines. Han (Hanzi, Kanji, Hanja) est un script Hani, datant d'avant la dynastie Yuan, utilisé dans les noms populaires et la messagerie texte. L’écriture lao, est utilisée au Laos. L’écriture latine, est utilisée au moins depuis les années 1930 utilisée en Chine, en Thaïlande, aux États-Unis, en France, au Canada. Enfin de l’écriture thaïlandaise, utilisée en Thaïlande. En d’autres termes, le script unifié Iu Mien, basé sur l'écriture romanisée utilisée en Chine, a été créé lors d'une conférence sur l'alphabétisation dans la province de Guangdong en 1984 par des délégués des États-Unis, de Chine et de Thaïlande. Il a également été écrit avec les écritures thaïlandaise et laotienne.