HISTOIRE DE LA LANGUE MANDARIN

La langue mandarin provient de la famille des langues sino-tibétaines, à travers les branches sinitique et chinoise vers le mandarin. On l'appelle généralement le chinois standard, ou même simplement le chinois, mais le mandarin est à l'origine spécifiquement du dialecte de Pékin. Le mot lui-même, "mandarin", dérive à partir du sens du mot pour un fonctionnaire officiel de l'empire chinois.

Le chinois mandarin est la langue officielle de la Chine continentale et de Taiwan, et c'est une des langues officielles de Singapour. Elle est la langue la plus parlée au monde.

À l'époque de la dynastie des Song du Nord (960 av. J.-C. - 1127 av. J.-C.), l'empereur Taizu a conquis de nombreuses terres qui sont maintenant connus sous le nom de Chine. Il a unifié le pays en un seul pays, avec de nombreux États, et a tenu un règne bureaucratique serré sur l'utilisation de la langue, mais quand cette ère a pris fin, un nouveau discours commun s'est développé. Nous qualifions cette langue le vieux mandarin.

C'est à cette époque des œuvres d'art, de poésie, de théâtre et de chants, créatifs et artistiques, ont été créées avec ce langage en particulier. Il reste à présent une abondante littérature disponible, écrite en vieux mandarin. De nombreux aspects modernes du mandarin préservent encore ces éléments de grammaire et de syntaxe.

Le chinois est une langue tonale. Le mandarin utilise 4 tons, mais la prononciation cantonaise peut utiliser jusqu'à 9. Il se peut qu'une syllabe n'a pas de ton ou qu'elle puisse être prononcée avec un ton (il y a donc 5 possibilités.).

La grammaire

L'exemple classique pour interpréter les tons est la syllabe ma dans les quatre tons principaux du mandarin standard. Les tons correspondent à ces cinq caractères chinois :

1ère tonalité : Ton Haut 妈, mā = "maman"

2ème tonalité : Ton montant - 麻, má = "chanvre".

3ème tonalité : Ton descendent puis légèrement ascendant - 马, mǎ = "cheval".

4ème ton : Ton descendant, court et bref - 骂, mà = "gronder"

Ton neutre - 吗, ma = particule interrogative placée à la fin de la question.

Dans la langue écrite ( 文, wén) utilise des caractères chinois ou sinogrammes ("hanzi" han).  L’écriture moderne, dite simplifiée, est devenue officielle en République populaire de Chine. Les caractères traditionnels sont conservés à Taiwan, Macao et Hong Kong.

Autres formes du Mandarin. Chaque caractère chinois représente une syllabe de la langue parlée. Les caractères représentent des mots, mais tous les caractères ne sont pas utilisés indépendamment.

En effet, le système d'écriture chinois est très complexe et c'est la partie la plus difficile de l'apprentissage du mandarin. Il y a des milliers de caractères, et ils doivent être mémorisés et pratiqués pour maîtriser la langue écrite.

Afin d'améliorer l'alphabétisation, le gouvernement chinois a commencé à simplifier les caractères dans les années 1950. Ces caractères simplifiés sont utilisés en Chine continentale, à Singapour et en Malaisie, tandis que Taïwan et Hong Kong utilisent toujours les caractères traditionnels.

Pour finir, Napoléon Bonaparte a dit un jour que la Chine était un géant tranquille. "Laissons la Chine dormir", a-t-il dit. "Car quand la Chine se réveillera, elle secouera le monde." Près de deux siècles après cette remarque, l'économie de la Chine s'élève maintenant si radicalement qu’elle influence le reste du monde.