HISTOIRE DE LA LANGUE MALAIS

Le malais (orang Melayu) est le nom donné aux populations de la côte est de l'île indonésienne de Sumatra, des îles Riau, de la côte de Bornéo, de la péninsule malaise, de Singapour et du Sud de la Thaïlande (provinces Yala, Pattani, Narathiwat et Songkhla) parlant les langues du groupe dit des langues " malais. " (Source : Wikipedia)

Le malais est une langue malaisienne parlée en Malaisie, Indonésie, Singapour, Brunei et Thaïlande. Le nombre total de locuteurs du malais standard est d'environ 18 millions. Il y a aussi environ 170 millions de personnes qui parlent indonésien, qui est une variante du malais.

Les premières inscriptions connues en malais ont été trouvées dans le sud de Sumatra et sur l'île de Bangka et datent de 683-6 AD. Elles ont été écrites en caractères indiens à l'époque du royaume de Srivijaya.

Lorsque l'islam est arrivé en Asie du Sud-Est au XIVe siècle, l'écriture arabe a été adaptée en Malais. Au XVIIe siècle, sous l'influence des Hollandais et des Britanniques, l'écriture arabe a été remplacée par l'alphabet latin.

Pour revenir à l’histoire de la langue Malais en tant que telle, il faut savoir que le malais (Bahasa Melayu ou en jawi script بهاس ملايو) est un membre de la branche malayo-polynésienne de la famille des langues austronésiennes. Il est parlé par le peuple malais des deux côtés du détroit de Malacca qui sépare Sumatra de la péninsule malaise.

Le détroit de Malacca ayant sans cesse été une voie maritime très fréquentée, les voyageurs sont entrés en contact avec la langue du peuple malais et l'ont répandue dans les îles indonésiennes. En conséquence, le malais est devenu la lingua franca de l'archipel indonésien, et finalement la principale raison pour laquelle il a été choisi comme langue nationale de la République indonésienne au 20e siècle.

Le malais classique, tant en Indonésie qu'en Malaisie, était écrit en alphabet arabe. On appelle cette écriture jawi qui a été remplacé par l'alphabet latin dans les années 1950 sur la base d'une graphie anglaise. À dire vrai, la Malaisie a une double orientation : d'une part, elle favorise le malais, la "langue nationale", et par ailleurs, elle accorde des privilèges énormes à l'anglais, une langue étrangère qui sert également de passerelle entre les nombreux groupes ethniques dans ce pays plurilingue.

Quelques caractéristiques de la langue Malais 

Le malais a six phonèmes à voyelles, c'est-à-dire des sons qui peuvent différencier le sens des mots. Par ailleurs, le principe de Consonnes est assez simple. Les syllabes en mots natifs n'ont pas d'amas de consonnes et sont généralement constituées d'une consonne + voyelle ou d'une voyelle + voyelle. Les mots empruntés, par contre, contiennent souvent des groupes de consonnes, par exemple, ‘struktur' = structure'.