HISTOIRE DE LA LANGUE IDEOGRAMMES CHINOIS

Symbole graphique représentant non pas un phonème ou une syllabe, mais une ou plusieurs unités de sens. Les idéogrammes primitifs et fondamentaux se réfèrent normalement à des objets ou à des circonstances dont la représentation figurative est évidente (Langage,1968, p. 525) (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales).

Parmi les langues vivantes à utiliser des idéogrammes il y a :

  1. L’alphabet Chinois
  2. L’alphabet Japonais
  3. L’alphabet Égyptien
  4. L’alphabet coréen

Les idéogrammes chinois, sont utilisés dans l’écriture logographique. Cette forme de caractères s’est développée pour s’entendre en Malaisie, à Singapour, en Corée, au Japon et au Vietnam.

Les idéogrammes chinois appelés aussi sinogrammes, sont utilisés à Taiwan, Hongkong et à Macao et là, il s’agit essentiellement de sinogrammes traditionnels. A l’inverse, au japon une partie de la langue est écrite en forme simplifiée Japonaise appelée (Shinjitai).

Dans le dictionnaire Chinois de Kangxi, il y aurait environ 49 030 caractères qui ont été recensés, alors que celui de Zhonghua Zihai recense plus de 80 000 signes

Parmi ces caractères, le nombre de traits d’un sinogramme peut aller jusqu’ à 36 surtout en République de Chine et à Singapour pour ce qui est de l’écriture simplifié.

On dit que les alphabets chinois sont des caractères inventés par Cang Jie (倉頡 Cāngjié) à l'époque mythique de l'empereur jaune, il y a près de cinq mille ans. En voyant comment un chasseur peut identifier un animal par ses empreintes digitales, il a formé son premier système d'écriture en attribuant une marque identifiable immédiatement à tout ce qu'il a trouvé.

En un mot, l'écriture chinoise est dans un premier temps constitué de pictogrammes, c'est-à-dire de dessins où le graphique primitif incarne une représentation directe d'une forme.

On peut retracer l'origine des caractères chinois à de vieux signes archaïques, alors que l'écriture elle-même semble être liée à l'invention du fil de soie.

Autres caractéristiques de l’idéogramme Chinois, ce sont les représentations graphiques, les logographies, des dessins marquants l'appartenance d'un individu à un groupe social symbolique.

Ainsi, les idéogrammes chinois sont des caractères complexes, qui peuvent être composés de pictogrammes et sinogrammes.