HISTOIRE DE LA LANGUE DANOISE

  La langue Danoise est Issue de la branche septentrionale du germanique commun, ayant pour ancêtre ”le vieux narrois”. Il a beaucoup évolué en restant très proche du suédois et du norvégien. De ce fait, Danois, Norvégiens et Suédois peuvent communiquer sans trop de difficultés.

 La langue danoise a connu deux grandes périodes d’évolution, avec une transition de l’une à l’autre, qui a duré une trentaine d’années : Pendant le première période (1400 à 1500), on relève une influence remarquable de l’allemand. La deuxième (1500 à 1530) a connu   l’adoucissement des consonnes dures, la déclinaison et la conjugaison ont gardé le caractère de l’ancienne langue. Lors des années 1530/1700 s’élabore définitivement la grammaire danoise. Le danois moderne commence à se dégager.

Le danois demeure exposé aux influences étrangères d’abord, allemande, ensuite, française. L’empreinte de la langue allemande est visible sur tout l’idiome danois. Le français prête au danois des constructions nouvelles et l’enrichit par de nouveaux mots.  Oehlenschlaeger, le plus grand écrivain romantique danois du XIX e siècle, a une œuvre qui manifeste le mieux les influences allemandes ... Toutefois ses Poèmes (1803) inaugurent ce que l'on appelle l'« âge d'or » danois en littérature. Cet auteur s’est en effet, efforcé de rendre à la langue danoise un peu de son énergie et de son allure primitive.

  Le danois est parlé par quelques cinq millions et demi de locuteurs, la plupart d’entre eux vivant sur le territoire danois, Groenland et Iles Féroé compris. Seuls quelques-uns vivent en territoire allemand, à la frontière germano-danoise.

 Le danois est la langue officielle pour le Royaume du Danemark. L’allemand allemande parlé au sud du Royaume est reconnu comme langue régionale. Les îles Féroé et le Groenland ont respectivement comme langues officielles le féroïen et le danois, le groenlandais (langue inuit) et le danois.

   L’alphabet danois comporte 29 lettres : les 26 lettres de l'alphabet latin plus trois voyelles Æ, Ø, Å qui, dans le dictionnaire, sont classés après le Z. Les mots qui appartiennent en propre à la langue danoise abondent en voyelles.

  La langue danoise est assez complexe à manipuler. Le parler est assez éloigné de l'écrit. La langue est difficile à appréhender, notamment pour la prononciation. Toutefois, elle est réputée comme une langue douce, précise et d’une prononciation harmonieuse. Pour la formation des mots composés, elle applique la méthode de l’allemand ; mais dans les formes grammaticales, elle se caractérise par une simplicité comparable à celle de l’anglais.