HISTOIRE DE LA LANGUE BIELORUSSE

L'histoire de la Biélorussie remonte à l'âge de la pierre. Le biélorusse représente l'une des deux langues des Slaves de l'Est. À présent, c'est la langue officielle du Bélarusse (la deuxième est le russe.).

Pendant la période d'affiliation avec le Grand-Duché de Lituanie, la langue biélorusse a commencé à se dissocier de la langue russe ancienne, du russe moderne, du biélorusse et de l'ukrainien.

L'alphabet biélorusse est essentiellement un alphabet cyrillique avec la présence d'une apostrophe et son orthographe est basée sur le principe "écrire comme on entend" qui simplifie grandement les règles de l'orthographe biélorusse.

Le Biélorussien existe sous deux formes, officielle et classique. Cela est dû à la réforme de 1933 de la langue bélarussienne, qui n'a pas été reconnue par tous les Biélorussiens. La langue officielle (après la réforme) est dominante au Bélarus, tandis que la langue classique (avant la réforme) est principalement parlée par les émigrants bélarussiens dans les pays européens et américains.

Après la Révolution d'Octobre 1917, le biélorusse a été reconnu comme langue d'Etat et il a été utilisé dans les documents officiels, les affaires juridiques, l'éducation. Bien que peu répandue, le biélorusse figure dans l'Atlas des langues de l'UNESCO.

La langue officielle est généralement appelée наркамаўка "narkamauka" (c'est-à-dire la langue du narkam - narodnyi kamisaryiat, l'organe exécutif soviétique qui a procédé à la réforme de 1933) tandis que la variante classique est appelée тарашкевiца "tarashkevitsa" (la langue de Bronislav Tarashkevich, qui a adopté la grammaire et l'orthographe classiques de la langue).

Origine du biélorusse

Historiquement, le biélorusse avait trois alphabets : le cyrillique, presque identique au Russe, qui est l'alphabet officiel ; le latin, semblable au Polonais ou au Lituanien, qui dominait dans le Bélarus dominé par les Polonais pendant l'entre-deux-guerres, n'a jamais été populaire parmi les Biélorusses et est encore très rarement utilisé aujourd'hui ; l'arabe, utilisé par les musulmans pendant la Mongolie (1240-1480) et par les musulmans est maintenant une forme de curiosité.

Les dialectes de la langue biélorusse

La Langue biélorusse est extrêmement riche par ses dialectes qui ne violent pas l'unité et l'intégrité de la langue nationale. Si la langue littéraire recense environ 250-500 mille mots, la langue dialectale compte pour environ 2 millions.

L'élément marquant de la langue bélarussienne réside dans son dialecte local. Il est intéressant de noter que les dialectes des villages voisins, mais aussi ceux des mêmes villages, peuvent parfois varier. Les dialectes de transition du nord-est, du sud-ouest et du centre du Bélarus de la langue biélorusse sont considérés comme les plus importants.