HISTOIRE DE LA LANGUE HOLLANDAISE

Le néerlandais est une langue appartenant au groupe germanique des langues indo-européennes. C'est un dialecte de Basse-France, ou plutôt un amalgame de dialectes, qui a acquis le statut de langue nationale...... Nederlands fait référence à l'origine géographique néerlandaise ou à la langue parlée dans cette région.

Ce n'est qu'à la fin du XVIe siècle que la langue de la province de Hollande, raffinée et perfectionnée, est devenue la langue néerlandaise elle-même, qui fut bientôt parlée par tous les habitants instruits des provinces du Nord. Les différences orthographiques qui distinguaient autrefois le flamand du néerlandais ont été abolies en 1865 par le roi de Belgique et les deux dialectes sont maintenant quasi identiques.

Ce qui nous amène à dire que le Hollandais est un groupe de dialectes néerlandais parlés principalement dans les provinces de Hollande-Septentrionale et de Hollande-Méridionale.

Tous ces aspects historiques ont certainement influencé sur la structure grammaticale de la langue Hollandais où l'ordre des mots dans les phrases est légèrement plus complexe que dans les autres langues germaniques.

Habituellement, la structure est Sujet Objet Verbe, mais lorsqu'une règle de subordination est présente, la structure suit Sujet Objet Verbe. La structure des mots dans la langue néerlandaise observe également certaines règles, comme le fait que les adjectifs dans la langue néerlandaise viendront généralement devant le nom qu'ils décrivent. Les verbes eux-mêmes se présentent sous une forme plus prononcée, faible ou composée.

Les verbes composés sont décrits comme tels si certains de leurs temps sont légers, tandis que d'autres sont forts. La langue néerlandaise est remplie de verbes irréguliers, mais parler à des personnes qui s'expriment lda langue dans leur langue maternelle vous aidera à comprendre pleinement ces aspects plus complexes de la langue.

Dans la langue néerlandaise, il y a trois genres de pronoms, qui sont masculins, féminins et neutres, bien que dans de nombreuses régions des Pays-Bas, le masculin et le féminin fusionnent dans la langue parlée pour sonner presque exactement pareil. En néerlandais belge, cependant, il subsiste de fortes distinctions entre les pronoms masculin et féminin.

Le néerlandais est une langue dont les voyelles sont assez complexes et qui comporte de nombreuses diphtongues. Ce qui est plus ardu à comprendre pour les apprenants.

Pour illustration, le Hollandais a un nombre considérable de voyelles, avec 14 voyelles simples et quatre diphtongues. Les voyelles /eː/, /øː/, /øː/, /oː/ sont incluses dans le diagramme de diphtongue parce qu'elles sont en fait produites comme diphtongues serrées dans plusieurs dialectes, mais qui se comportent phonologiquement comme les autres voyelles simples. [ɐ] (une voyelle centrale presque ouverte) Est un allophone de /a/ et /ɑ/.

De fait, si vous voulez étudier cette langue, il est très important de se familiariser avec cet aspect de la langue.

Aujourd’hui, la langue néerlandaise est couramment parlée par environ 28 millions de personnes dans le monde et est reconnue comme langue officielle au Suriname, ainsi qu'en Afrique du Sud, dans une variante dialectale appelée afrikaans, en Indonésie, les Antilles occidentales (Antilles néerlandaises et Aruba), en Belgique et dans les quatre pays du Royaume des Pays-Bas.

Le néerlandais présente de nombreuses similitudes avec l'allemand et l'anglais modernes et provient du même groupe linguistique il y a plus de 1 000 ans.